(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "PDF de Mehdi"

hop TyAei/eA ^Idcnmnmad \^^~^mdm 




M j±a_j ^h^v.yi 






(101) Olj^P JT {*-is^a i?lj^ Jl ^JLA JLA3 <&b *-££*> j^j} I JU? Jl3 

:(462/l ) jiOLJl £jLU ^ ^1 jj! fU)M Jli 

.(<Ua <U «JL*>J ^Jiljb 4Jiljlj djJLAj djJUJ «UP *iJL3 ...«uSC<Jj «b ^UasP*il 

«u <&l U*ii 2L*a^I kip ^ ^TlJUbj :ci3 
Le fait de se cramponner: 
fUsP^I : 
Le premier genre: 



1 | Page 



C'est s'attacher a Allah: 



La (traduction du sens de la) parole d' Allah dit : 

"Quiconque s'attache fortement a Allah, il est certes guide vers un droit 
chemin". 

Sourate Ali 'Imran v. 101 . 

Et la (traduction du sens de la) parole d'Allah dit : 

"Et attachez-vous fortement a Allah. C'est Lui votre Maitre. 

Quel Excellent Maitre ! Et quel Excellent Soutien". 

Sourate Al-Hajj v. 78. 

L'imam Ibn Al-Qayyim qu'Allah lui fasse misericorde a dit dans son 
livre Madarij As-Salikin v.l p. 462 : 

"S'attacher a Lui c'est placer sa confiance en Lui et c'est a Lui que le 
serviteur demande protection, l'empechement, la preservation. 

Il eloigne de son serviteur croyant, s'il s'attache a Lui, toute cause qui 
peut l'amener a la ruine, a la destruction. 

Allah eloigne done de lui les ambiguites et les passions ainsi que la ruse, 
le stratageme de son ennemi apparent et cache et Allah 1' eloigne de son 
propre mal a lui (le mal du serviteur lui-meme) et II l'eloigne de lui 
egalement les causes du mal et ce proportionnellement a la force de son 
attachement a Allah". 



2 | Page 



Je dis : 

Cette parole est d'une extreme importance qu'Allah fasse que Ton en 
beneficie. 



103 d\y>s> JT {tjdya? *ij U-^r ill J^>o l^wa^plj} : J\*3 J 13 

$.li^Jlj J*>UaJl j^> £Wjj cs*r^ Js^ fyii 2blJL^3l o^Jd ^ J-r*^ fU«P*il3 

(123 )<d>) {^^ *ij J-ftj }te ^IAa ^Jl j^i} : Ju? Jl3 
, J*>UaJl £ljjf j^ £jj ^f j^ SbpJl Ju^j Jai) {j-£j ^} : JU? J^3 

iuJb *UaxP*il 0j)j5j UjLjlp OlT: Jj^j cgy*jJ' OlS'U£',k~Jlj olsSOb *-M&s*t 



Cheikh Mohammad Al-lmam qu'Allah le preserve. 

3 I Page 






Le deuxieme genre : 

Se cramponner, s'attacher au cable d' Allah : 

La (traduction du sens de la) parole d' Allah dit : 

"Et cramponnez-vous tous au cable d' Allah et ne vous divisez pas". 

Sourate Ali 'Imran v. 103. 

Le sens de se cramponner au cable d'Allah est : 

L'attachement a ce qui te protege, te preserve et t'empeche de faire 
quelque chose qui est a eviter et dont il faut avoir peur. 

Se cramponner au cable d'Allah necessite la guidance et le suivi de la 
preuve legiferee et empeche d'etre egare et d'etre malheureux. 

La (traduction du sens de la) parole d'Allah dit : 

"Quiconque suit Mon guide ne s'egarera pas ni ne sera malheureux". 

Sourate Ta Ha v. 1 23 . 

Ici dans le verset : 



4 | P age 



Ne s'egarera pas : cette parole comprend le salut de tout genre 
d'egarement. 

Et : ni ne sera malheureux : c'est egalement une parole qui comprend le 
fait de ne pas etre malheureux ni dans ce Bas-Monde ni dans l'Au- 
Dela. 

Ibn 'Abbas a dit : 

"Allah a garanti a celui qui suit le Coran qu'il ne sera ni egare dans ce 
Bas-Monde ni dans l'Au-Dela puis il recita ce verset de sourate Ta Ha". 

Rapporte par Ibn Abi Chaybah dans son Mousannaf avec une bonne 
chaine de transmission. 

Cheikh Al-Islam ibn Taymiyyah qu'Allah lui fasse misericorde a dit : 

"Tous ces egarements ne touchent que celui qui n'est pas accroche au 
Coran et a la Sunnah comme le disait Az-Zouhri : 

"Nos savants disaient : l'attachement, le cramponnement a la Sunnah 
c'est le salut"". 

Malik a dit : 

"La Sunnah est comme l'arche de Noe, celui qui y monte est sauve et 
celui qui reste en arriere (n'y monte pas) se noie et disparait". 

Ibn Taymiyyah a dit : 

"Ce Bas-Monde, cette dounyia est entierement maudite ; ce qu'il y a 
dans cette dounyia est maudit sauf ce sur quoi s'est leve le soleil du 
Message (ar-risalah) et ses fondements. 

5 | Page 



Les gens qui sont sur Terre ne peuvent y rester que tant que les traces 
du Message seront existantes parmi eux, si les traces du Message, de la 
Risalah s'effacent et disparaissent completement alors Allah detruit les 
mondes superieurs et inferieurs et c'est alors Le Jour de la 
Resurrection". 



:lg^> Jb *i f.lJ>'\ Sfrta J^cy 4tt1 J~?o ^UasP*il 

*i j^p dLaU cdUi j-Pj yljsll ^JlP c£j*^ y-^M j^Jl jfej/j jJL-j <Up <&! 
^dToT^Jl jJL*Jl JJ ^*3 ,iUUaJl JjTjiJl SSyiJlf 5J&U kJb ^s»-^' <Jji 
^J~p dj~»j k~»j 4jI^S0 <&l JaA?o OU$l *UJLJ J^o JbiS l^JlTiuJl j^ ^^ Uj 

L^J/^Jl f" Ijif Jfi <&\ Ja£?o ill?^A?wa U^kUJts S^kjl k~Jlj *<^' OTyjJl 

.^aaJIj S^UjJlj Jj^'j 

Jj*oj3 <&l ^TljJU^u Of *^JIp j*»lJl 01) :<&! «u?-j 4*o-J jj! ^L^l ^Jb J 13 

Jaib dj^j^ dj^-Ui *J J' dLyw Ij^Ap ^Ij^ <b <^*LiLjl f^'j f^*^ J-^*^ J* 

%^\ J*?o 01 jj^o *>\3 <&l *i& i£yo U Ufj LaLyw &L&- tj3yu J j)j j^j-tfJl 

6 I Page 



Le troisieme genre: 

La realite de 1'attachement a la Legislation Islamique : 

Le cramp onnement au cable d' Allah se concretise par trois choses qui 
sont done necessaires a cette concretisation: 

La premiere : 

L'acceptation du Coran en entier : de toutes ses sourates, de tous ses 
versets, de toutes ses lettres ainsi que l'acceptation de tout ce qui a ete 
rapporte de maniere authentique du Messager d' Allah Ai* j a!p %>\ Jip. 

Car beaucoup de sectes egarees acceptent une partie de la Sunnah 
authentique et rejette l'autre partie et pretendent que e'est par ce que ce 
qui a ete rapporte n'arrive pas au degre de tawatur et d'autres 
pretentions encore. 

Sans parler des sectes qui ne voient pas du tout l'utilisation de la Sunnah 
comme preuve comme la secte egaree des Coranites. 

Lorsque le musulman accepte le Coran en entier et toute la Sunnah 
authentique il aura alors concretise la foi en ce qu'Allah a protege Son 
Livre et la Sunnah de Son Messager JL j d* &i Jb=. 

La (traduction du sens de la) parole d' Allah dit : 

"En verite e'est Nous qui avons fait descendre le dhikr et e'est Nous qui 
en sommes gardien". 



N.d.t : Al-moutawatir e'est pris d'at-tawatur qui est dans le jargon des savants du hadith : "Ce qui a ete 
rapporte par un grand nombre (de rapporteurs) qui rend d'habitude impossible qu'ils soient de connivence et 
concordent sur un mensonge". Pour plus de details voir : "Min at-tyabi al-minah fi 'ilmil-moustalahT de Cheikh 
'Abdel-KarTm Mourad et Cheikh 'Abdel-Mouhsin AI-'Abbad p. 8. 

7 | Page 



Sourate Al-Hijr v. 9. 

Le dhikr comprend ici le Noble Coran et la Sunnah pure. 

Les deux sont proteges par Allah de toute alteration, de tout 
changement, de tout raj out et de toute diminution. 

Ibn Taymiyyah a dit : 

"Les gens se doivent de prendre la parole d' Allah et de Son Messager 
JL j aIp 'ill Jb= comme etant le fondement a suivre et le modele a 
prendre pour exemple et ce qu'ils en connaissent le sens ou pas : ils se 
doivent de croire a la formulation des textes et ce meme s'ils n'en 
connaissent pas le sens reel tandis que tout autre parole que la Parole 
d'Allah il n'est permis en aucun cas de la prendre comme la base, le 
fondement. 

caLJi *^a> hyJ\ iuJU *4*4* i^Mj'j OTjaJU uiJbxJt *-$s JpUjI :<vteJl 
IjJIpj ^-jI' IjAaU) JL3 ijbwaJl dH OL*?-b ,*£*J j^j *4*- <&l ^j 4jbwaJl 

La deuxieme : 



Les khalafs (ceux qui sont venus apres les salafs) : se doivent de lier leur 
comprehension du Coran et de la Sunnah a la comprehension des 
salafs : les pieux predecesseurs : les Compagnons et ceux qui les ont 
suivis de maniere exemplaire car les Compagnons ont ete les temoins de 
la revelation et ils ont su les buts de la Legislation et ont ete eduques la- 
dessus. 



8 I Page 



Jl3 ibb»wail fUU by! ill 0^ ciLJl <U J*£ U ^^MfiX^J tiJbxJl Ju>P :&JliJl 

( ^L*Jl) {lj~A* O^L-tj *-i^T «U-A>j ^jj U 

<&l ^fi <UJ Ubw^ <&l JLgJ) JL3j) :4j*^I «JUi JUP 4^-J ji\ ^L»^\ feJ> Jl3 

(ioJ^SOl hy\j S\yJ\ ^j\ Uk3 Jl*3 OUt^b OL*?-b *4*J j^j JLjj <uU 

iJj^Jl djjfcj , byJ^-j Uj<A3 <^jJ^JI jU-Ip <Ul£j <bL^" jd'j ^yiSUiJlj *U^-lj 
dJlgJ f^J <r-j-^ v 'J^'j f_^ J*f J*^ lalpj 4JUJ| iJ^Jl j^ jtf^l 

dj^jj (t-^djj (t-^*^ ^J^d &^ iJj^ j-° 'j^y ^ J^J Ol3ly*J*il ja lj*l*t 
. 4*11 J~?tj j~w2**Jl j^j ^L)l ci*>b e *il J-A^o oJljJl ^/>\idl 

JT jJU? lil Ufj Jb-lj ^^juj jJbcJl JiP ci*>b £ *il JUP J-a^o UJj cA-jy» 01 

cMj} : Jbu Jj3 (^yw jAj JjyixJl j^ Jb ^ ti^SM ^ cJiJbu U ^p J^?o kuA 

jO(4L**j j£ +£j i3j&& <b~*^ 'j*r? Vi djaJli U ^ yfl a* *^ ^^T^ '*^* 

<uU ^J c^iii j-L-Sfij) :(59) jp fcJl ^A ^3 cSjb^l *U)M Jlij 

J j^i 4Pb*?Jlj iuJl Jjfcf *J6j JL»j <UU- 4JJI J^ JLoJ^a ubw?i *J* ^pU^Ji 

JUio UU UUjJ j^T JL3 «UI j^fJD Ji^^y j^J-^J'j d>*>\iJl (wJlj^Jb ^ti)bj 

4j JLi c-«-» Jij S^^J ^s-^J ^iy j- ^ ^r 9 ^ U-* Jd*^' ^ ^1' J-*^^ ^) 

9 I Page 



bL»3 yjj <->- . *»*' JS} fj^^J djj^a JS" j^ <U£ Ul^j U-dj jd^'j <wUi)l T^h*P 

jjJlJl <J UlJbj ...Ju£Jb ^ fljb^l cS^t j^JlJI <J^?j cA-Tj^t? :Uajf Jl3j 
La troisieme: 



L'action des khalafs doit etre conforme a Taction des salafs : les pieux 
aieux car Allah nous a ordonne de suivre les Compagnons. 

La (traduction du sens de la) parole d' Allah dit : 

"Et quiconque fait scission d'avec le Messager apres que le droit chemin 
lui soit apparu et suit un sender autre que celui des croyants alors, Nous 
le laisserons comme il s'est detourne et le bralerons dans l'Enfer. 

Et quelle mauvaise destination !". 

Sourate An-Nisa v. 115. 

Cheikh Al-Islam ibn Taymiyyah a dit a propos de ce verset : 

"Allah a temoigne de la Foi des Compagnons de Son Messager 
jJL j a!p 'ill Jb> et de ceux qui les ont suivis de maniere exemplaire. 

Nous savons done de maniere certaine que e'est d'eux dont il est 
question dans le noble verset. 

Les preuves sur l'obligation de suivre les Compagnons sont nombreuses 
en suivant le Coran et la Sunnah. 



10 | P a g e 



Cette obligation a ete rapportee par Malik, Ahmad, Ach-Chafi'i, Abou 
Hanifah et tous les savants du hadith anciennement et recemment. 

Ce degre est plus specifique que le deuxieme et tout l'egarement des 
gens de l'innovation (religieuse) et du sectarisme n'est qu'a cause de leur 
delaissement de ce degre. Et s'ils faisaient des efforts a s'attacher aux 
deux degres precedents sans mettre en application le troisieme ils ne 
pourraient pas etre a l'abri des deviations. Et leur egarement et 
deviation sont proportionnels a leur delaissement de ce troisieme degre. 
C'est avec les trois degres que l'union complete se fait entre ceux qui se 
cramponnent au cable d' Allah. 

L'eminent savant Ach-Chatibi a dit concernant le verset dont le sens 
est : "Et cramponnez-vous tous au cable d'Allah et ne vous divisez pas": 
que l'union ne peut se faire que si l'union est faite sur l'attachement a 
un sens unique tandis que si chaque groupe s'accroche a un cable autre 
que celui auquel l'autre groupe s'est attache il ne peut y avoir que la 
division. Et ceci est le sens de la parole d'Allah (dont la traduction du 
sens) est : 

"Et voila Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le done et ne 
suivez pas les sentiers qui vous ecartent de Sa Voie". 

Sourate Al-An'am v. 153. 

L'imam Al-Barbahari a dit : 

"Et la base, le fondement sur laquelle se construit la jama'a : ce sont les 
Compagnons de Mohammad JL j ds- 'ill Jb», ils sont Ahlou As-Sunnah 
wal-jama'a : les Gens de la Sunnah et du Consensus, celui qui ne prend 
pas d'eux sera egare". 

11 | Page 



Charh As-Sunnah p. 59. 

En accomplissant les trois degres et en se soumettant le croyant aura 
concretise la foi complete en la perfection de la Legislation de 
Mohammad jJL j a^p iisl Jb* et ce sous tous les angles. Cette Legislation 
a propos de laquelle la (traduction du sens de la) parole d' Allah dit : 

"Aujourd'hui j'ai paracheve pour vous votre religion et accompli sur 
vous Mon bienfait et J'ai agree l'lslam comme religion pour vous". 

Sourate Al-Maidah v. 3. 

L'imam Ibn Al-Qayyim a dit: 

'Allah a paracheve pour nous la Religion en ce qu'il nous a ordonne 
comme obligation, preseance, surerogatoire et toute cause par laquelle 
on obtient la vertu du cceur et de la religion et en ce qu'il nous a 
interdit comme toute chose detestable, illicite et toute cause qui amene 
a la perversion du cceur et de la religion". Fin de citation. 

II dit aussi : 

"Medites au sujet de la description qu' Allah a faite de la Religion qu'il 
leur a choisie comme etant parachevee, parfaite. Sans aucune 
diminution ni defaut sans rien qui ne sorte de la sagesse de quelque 
maniere que ce soit". 

12 I P a g e 



^j ^Pj-^Jl ,« $ *pjL&r ja Ua*> jTiL» j£3j Laij--» Jj^a lij* ^^Jj *$*V 

Les motifs pour les lesquels les khalafs doivent se Her aux salafs : 

Nous avons vu precedemment que les salafs sont les Compagnons 
a propos desquels les preuves de la Legislation Islamique sur 
1' obligation de les suivre arrivent au degre de tawatur et nous 
n'allons pas ici toutes les citer mais nous allons plutot citer 
quelques-unes de leurs specificites dans la Legislation Islamique et 
elles sont les suivantes : 

-JL»j <uU- <&l i J^fi Jj-*>j)l 2u*uAJ \y^-\ — 

(3673) i£jte*)\ fU^Ji csjj ui p*^, ja p*jS- i^JUj *i 4Jj^a ^j 

«UU &\ ^J^fi &\ Jj*oj Jl3 : Jli c£)J^ JL*-* ^' J* (2541) JL~«J 

JLa *Jb U Lai JL?-f Jia jijf J}J&-\ b\ ^A ^b^tf'f Ij-^J *i)) : JLtj 

j^a JL)J «UU <&l ^JU? <&l Jj-»ji £-*t*flJl ci^ti ((^~A> *ij *J6JL?-f 

lis ont eu la particularite d'etre les Compagnons du Messager d'Allah 
<X* j aIp 'ill Jb= et c'est une position que personne ne pourra obtenir 

13 | P a g e 



apres eux et ce en raison de ce qu'ont rapporte les deux imams Al- 
Boukhari (3673) et Mouslim (2541) d'apres Abou Sa'id Al-Khoudri il 
dit : "Le Messager d'Allah ^JL j aIp il Jb* dit : "N'insultez pas mes 
Compagnons car quiconque parmi vous donne en aumone l'equivalent 
de la montagne d'Ouhoud en or cela n'equivaudra pas a ce que peuvent 
contenir leurs mains ni meme la moitie. 

La noblesse des Compagnons ne sera jamais atteinte meme par celui qui 
fait tous les genres d'adoration car le Compagnon lorsque lui fait ces 
adorations il les fait avec la particularite d'etre un Compagnon du 
Messager d'Allah ^JL j •ds- ii\ Jb>. 

Ibn Taymiyyah dit au sujet de la noblesse d'etre un Compagnon: 

"Cette particularite ne peut etre attribuee a personne d'autre qu'aux 
Compagnons et ce meme si leurs actions sont plus nombreuses que les 
actions de l'un des Compagnons du Messager d'Allah ^JL j ^ il Jb>." 



2— *^&£uj <&l Jai?nj \j~a?~ 

i£j~~& *iv^ J,ju jfi «UL3 . . .)) : JLtj <ulp &\ ^J~p &\ Jj*«ij Jl3 Ij^iT Id^taM 
IgJlP lj*&P ^Jbw j^ j^JLg^Jl jjJLAIjJl ^UJbxJl k*tj lT^ (^s^»* ^J^ 

OjSsj 01 Jb*i Jj ^»^b^a ^P ^j 4jl?waJl k~* Jl JLtj <Up <&l ^J~p &\ 
^f j^ ifljljp JljJ *i)) : JL»J <UU <&l ^J^fi 4Jj3 LglaA?- ^jU Jjb U-aj iHj»^A?ta 
Jp <*Aj il ja\ J\j j&- ^>U ^ *ij ^l^ ^ ^^ ^ J*Jl Jp jjy*& 



Jl3 ijbwaJl <uU OlT j*) «uU Jaw fU^-^lj) : «0ki* <w*-j 4^-J jj! ^*>L^I feJ> 
^a jjJLvwJl iaU- SJU^Jl ^J (t^j^J f^^tj £jJl?Jl JaIj 4Jj^aJlj ^l^iiJl 

2) lis ont la particularite qu'Allah a protege leur voie, leur manhaj : 

Le Messager d'Allah JL j ^1p %S Jb* a dit : 

"Celui d'entre vous qui vivra verra beaucoup de divergences, attachez- 
vous alors a ma Sunnah et a la Sunnah des califes bien guides apres moi 
accrochez-vous-y avec vos molaires et prenez garde aux choses 
innovees (dans la religion)". 

On comprend de ce hadith qu'il n'est pas possible que le Messager 
d'Allah pJL j 5^p 'ill Jb* nous renvoie a la Sunnah des Compagnons si 
celle-ci n'est pas preservee mais au contraire elle doit etre preservee et 
parmi les preuves qui nous indiquent sa preservation c'est la parole du 
Messager d'Allah JL j d* ii\ Jb*: 

"Une partie de ma communaute n'aura de cesse d'etre apparente sur la 
verite ne leur nuira pas ceux qui s'opposent a eux ni ceux qui les 
trahissent et ce jusqu'a ce qu'arrive l'Ordre d'Allah". 

Ce hadith est mutawatir. 



N.d.t : Litteralement : Mordez-y avec vos molaires, qui a le sens de : accrochez-vous y fermement. 

15 I P a g e 



Ce qui est apparent c'est que le manhaj, la voie des Compagnons est 
protegee car le fait que les Gens de la Sunnah restent sur ce quoi etaient 
les Compagnons a travers les siecles et ce jusqu'a La Derniere Heure ne 
peut etre que parce que la voie des Compagnons a ete preservee. 

Cheikh Al-Islam ibn Taymiyyah qu'Allah lui fasse misericorde a dit : 

"II y a unanimite sur ce sujet de 'ammatou al-mouslimin (tous les 
musulmans) et des fouqaha (juriconsultes) et assoufya et ahl al-hadith 
(les Gens du hadith) et ahl al-kalam et d'autres encore en general et cela 
n'a ete nie que par des gens de l'innovation (religieuse) comme al- 
mu'tazilah (les mu'tazilites) et ach-chi'ah (les chiites) mais ce qui est 
connu c'est ce sur quoi etaient les Compagnons tandis qu'apres eux il 
est en general difficile de savoir et parmi les fondements des Gens de la 
Sunnah et du Consensus (ahlous-sunnah wal-jama'a) c'est de suivre les 
salafs, les pieux predecesseurs comme cela a ete rapporte par Ahmad ibn 
Hanbal dans ses fondements dans une copie authentifiee comme venant 
de lui". 



&\ lt^j <&*^ ^y ^ ^i^- <y 2531 p$j ( 68-67/16) ( JL- • c£jj 
C~ai Iil3 ij^fiH k*\ Ufj ...)) : JL»j <uU 4JA1 J*p 4JA1 Jj-»j JlS :Jl£ «up 

JLtj «uU 4*11 JUtf ,-Jl d\ d~*- SjJl ^pf j^> A& 4J £jJbxJl IJLaj ((J^j? 

j£ fliJlJb ijbwaJl ^13 JLftXd j^f-\ lo? *3j3 4?Ua JLaj OjSsj f.^ j£ j^-\ 



16 | P a g e 



^lij ^L*)M Jj IjilP ^ SlSjJl ^^J Ji^j^ 1 *$*!"!>•■* ^J^waJl j^ 4*a j^j 

jj> 4*a jfij y>£> al3j ^jbxJl jJjtU 4^-lj^Jb ^j&t kb*w2Jl 4*»j Uajf 

jijb\ j&^ Jpji-» Jj c£^ U-a ^jj*Jl Sjjj^Jl ^jl^- ^>L^I j^u ijbwaJl 

Ij^3 IJL?- lj~A$ 5/3 jJ ibbwail <b *l3 Uj *l3 jj*a*$\ ja j*aP ^f .J ^JlJl li 
*JU?-j Jpdl SlPjj <£<^\ hj\ pQj\ ^Js> \Xn> JJL3 t ^iSOl j^ U-af IjJl&ij *iji 
4^a) JlJUfl* 4JjTi i£JA\ \1$3 p$&- <&l ^j ^LA%^i*i\ huj£S\ j>\f$ f%*HS 

.<&b VJ 5j3 ^j Jp- *ij JLOj^lj jUcJ^I J] 

3) lis ont la particularite d'etre la securite de la communaute de 1' Islam 
contre tous genres de deviation : 

L'imam Mouslim a rapporte un hadith d'apres Abou Mousa Al-Ach'ari 
que le Messager d'Allah JL j a!p ii\ Jb= a dit : 

" Je suis une securite pour mes Compagnons, lorsque je partirai arrivera 
alors a mes Compagnons ce qui leur a ete annonce et mes Compagnons 
sont une securite pour ma communaute lorsqu'ils partiront arrivera 
alors a ma communaute ce qui lui a ete annonce". 

II y a dans ce hadith l'un des signes de la prophetie car le Prophete 

jJL j ds> ^1 Jb> a informe d'une chose qui allait arriver apres sa mort ; et 
c'est arrive comme il l'avait annonce car les Compagnons ont defendu 

17 I P a g e 



l'lslam de la meilleure des manieres. lis l'ont defendu contre les 
stratagemes des ennemis interieurs et exterieurs. Abu Bakr et ceux qui 
etaient avec lui parmi les Compagnons ont fait face aux apostats et a 
ceux qui ne voulaient plus payer la Zakat jusqu'a ce qu'ils reviennent a 
l'lslam et il a fait face et les Compagnons avec lui aux ennemis 
exterieurs. Omar et les Compagnons qui etaient avec lui ont repandu 
l'lslam en dehors de la peninsule arabique, ce qui a conduit a la chute 
de l'empire perse et de l'empire romain, cela a continue a l'epoque de 
'Othman egalement et 'All bnou Abi Talib a fait face aux gens de 
l'innovation (religieuse) les Khawarij et les Sabaites, il les a combattus 
jusqu'a ce que les musulmans soient preserves de leur mal. A quelle 
epoque les gens ont pu realiser ce que les Compagnons ont realise en 
une periode tres courte : ils ont soumis des empires et sauves des 
communautes de la mecreance. Ceci indique done qu'ils sont les imams 
de la guidance, les protecteurs de la verite et les portants de l'lslam et les 
gardiens de la Legislation Islamique qu'Allah les agree tous. Ce que j'ai 
cite ici est la preuve de la veracite du Messager d'Allah ^JL j ds- ii\ Jb*: 

"Et mes Compagnons sont une securite pour ma communaute". 

Et il est clair pour quiconque connait la situation des musulmans apres 
la mort des Compagnons : ce qui est apparu comme innovations dans la 
religion et comme egarements apres leur mort et cela augmente et se 
repand chaque jour plus wa la hawla wa la qouwwata ilia billah. 



OlyjJl 1$ Jjj jA\ ^g^waiil ^JLJl ^LjytJb lj^a^-4- 

Jj~^l jL-»jfj *-£*k OT^Jl Jji JL3j <^waiJl ^L>jjJb OjJISo uiLJl d\£ JJ& 

JLw ja *br ja Ul 4Jl*J iTljij JaPlj OT^aJU Ugs ^Adl Pj*»\ dUJb *^3 *4^ 



4) lis ont la particularite de parler l'Arabe eloquent, langue en laquelle 
Le Coran a ete revele : 



Les salafs parlaient l'Arabe avec eloquence, Le Coran a ete revele dans 
leur langue et un Messager d'entre eux leur a ete envoye ^JL j •ds- iisi Jb* 
ce qui fait qu'ils etaient les plus rapides a comprendre le Coran et les 
meilleurs a comprendre le sens de ses versets. Tandis que ceux qui sont 
venus apres les salafs ont du apprendre la langue arabe et s'en approcher 
petit-a-petit tu vois done bien que la difference est grande entre eux et 
les salafs. 



ja Ikb- JUfcUt ^JUl 0^ lTlj.il JaPlj UJIp jJPlj U^3 Jut IjilTlJUb e^-Jj 
Jai3 jL^SM 4£*Jb j^> J-iP j*J U dobJl dJUi JiJb- j^> dJLP OjSCt £>lJb-^l 

5) lis ont la particularite d'avoir ete les temoins de la Revelation : 

lis ont ete les temoins de la Revelation, des raisons de la Revelation des 
textes et des legislations et les temoins des evenements. Personne ne 
partage avec eux cela ; et e'est pour cette raison que leur 
comprehension etait plus pertinente et leur science plus profonde car 
celui qui a vecu un evenement aura de la verite concernant cet 
evenement ce que n'aura pas celui qui a juste ete informe de cet 

19 | P a g e 



evenement. Et c'est pour cela que le Messager d'Allah ^JL j a!p <&si Jb> a 
dit : "Le fait d'etre informe n'est pas comme voir de ses propres yeux". 



*&\y\ ^ <£ k>^ Sj-^W (JL*»J M* ^ J-^ Jj—tjib jtJ6JlJLs3l6— 

4WI (JiP Ji^Jj 4Pl?sJ)j OLjj tJJU^j j^^I J- 8 <*J J**Jtj JpJb J^ 1 <*■£■ 'jJbi 

jjjdl IJia J*,— » jJ ja*?~J\j (J\*^ isliijj ^j-^ ls^JLJ **£^ (»JL>*Jj <u ifljj 

Ij*JLj3 *ljJlj **>fjJlj ftlj-iaJlj ftlj-Jlj Ji-*Jlj ♦— !^' l5* Jj~^ ci3lj^ IjdjPj 

.*a*Uj *br j^a j^-f 4J *^LL» *^ ^JUl ^JjLjl *UdhM IJua ^...h 4JU- Vy 

6) Leur suivi du Messager jJL j aIIp 'ill Jb> directement, de leurs propres 
yeux et ce dans toutes les situations: 

lis ont pris du Messager d'Allah ^JL j a^p iisi Jb* la science de la verite et 
sa mise en application: la sincerite, la veracite, la perseverance, le 
courage, placer sa confiance en Allah et se soumettre a Son Jugement et 
d'etre satisfait de Sa Legislation, de tout donner pour cette religion. 

lis ont connu les prises de position du Messager d'Allah JL j &*■ &i Jb* 
en tant de guerre et en temps de paix, dans la facilite et dans la 
difficulte, 1' alliance et le desaveu; ils ont par ce suivi beni atteint une 
haute position que jamais personne apres eux ne partagera avec eux. 



jfij^\ 3 ^Uib j-Ul ^jfj ^LdJ jAdl g*ai\ j43 «dr^l JaPl Jj-^Jli 
jJl^ JbJ do\y. aJ <&l Jl3 *wf JIp *Ljty ^fj jJbtJl Jp jJbxJl 



j^S^Uj *>\3 dUi j-Pj j~s- Sjjpj 5-*jjJl SjjPj Jb-f Sjjp .i c£/r UTtkAJI 
.^ liu^3 2bj-Jlj 5*^5' *«tr^ d ^* ls* JL? "' 



7) lis ont la particularite d'avoir ete eduques directement par Le 
Messager d' Allah ^JL j a!p &i Jb*: 

Le Messager d'Allah ^JL j a^p &i Jb* a recu tout le bien ; il est le meilleur 
parmi les gens de ceux qui font le conseil aux gens et le plus 
misericordieux des gens envers les autres et celui parmi les creatures qui 
desire le plus ardemment leur bien et le Prophete qui a le plus de 
patience envers sa communaute. 

La (traduction du sens de la) parole d'Allah dit a propos de lui : 

"Et tu es certes d'une moralite eminente". 

Sourate Al-Qalam v. 4. 

Et regarde l'eloge d'Allah et de Son Messager JL j di- tii\ J^ a leur egard 
lorsqu'une erreur est commise comme lors de la bataille de Ouhoud, d' 
Al-Mouraysi' et de Hounayn. 

Personne ne partage avec eux cette education divine et prophetique 
grand bien leur fasse ! 



6jS> J* J*Jl pt+jA&S- 
019) :^Lo-J jj\ ^%x*i\ feJ> JlS jb <L~r JpJl «-a ^jjj^ SjbwaJl OITjla) 



(Ijjli <^~?- *j^ <— >b*^l Oji 4jbt^l ^a jjJjJ Jj-*»j)l *-a jjjj <^J^Jl 

J^^cJl ja jj^-tajl JUP OjSC *i <uf JIp UUjIj LUp 4tt! «L?T j^j) :Uajf Jl3j 
) J**Jl J *ij jJUJl ^ V ULJl J,^ Oji jjb La Vj 

) L~j&^ Ltfj ja j^ U) *-gjljj c£*^ ^ «^j*Lt 
jr^)) : JL»j <uU <&l J-^ Jj-^l Jj3 <uU Jjbj JaiJl IJia j~**-f U :ci3 

j^> ^ Uj Vj SjbwaJl fUl LJIp o^-jl U 4WI Of OLj jJ aJiT^IjJlJI «Jl§3 

.^b-jf ^Ua OLJb 0*>ftUaJlj 
JiP ^a iJs> IjilTla Jl Jj^l ^5^ ?JUaJl <^aLJ| <uU OlSla Jl fj^J 

<wjrj <uU lj*^?-l Ui ^t-^W^j ^^'j (•-^ a ^ a j h^Lpj ^^^^ up S**3 

JJ Uj ill <U*-j ^UJl ^U^l Jli crt^-^b JbMj <US jki «U3 IjiJbM Laj JjJ 
olsSOl J3lj U ^J\ Lg^a j-^ai) : JUS cLgJ \j&j&3 \h\ iubwaJl JujVit CjIjI :<d 

8) lis ont la particularite qu'ils faisaient passer la verite avant toute 

chose : 

Les Compagnons etaient avec la Verite la ou elle etait. 

Cheikh Al-Islam ibn Taymiyyah a dit: 

"La guidance tourne avec le Messager d'Allah JL j d*- ii\ Jb> la ou il 

tourne et elle tourne la ou ses Compagnons tournent et ceci n'est pas 

vrai pour les Compagnons d'autre que lui". 

Et il dit egalement : 



"Celui a qui Allah a donne la science et la Foi sait que ce que les 
dernieres generations auront comme precision sera toujours en-dessous 
de ce que les pieux predecesseurs ont eu et ce que ce soit dans la science 
ou dans sa mise en application". 

Ach-Chafi'i a dit: 

"lis sont superieurs a nous dans toute science, toute raison, tout point de 

la Religion, toute preseance et tout moyen d'acquerir la science ou 

d'atteindre une guidance et leur avis est pour nous preferable a notre 

propre avis". 

Je dis : 

Quelle belle parole que celle-la : et cela a ete indique dans la parole du 

Messager d'Allah ^JL j a!p ii\ Jb> : "Les meilleurs des gens sont ma 

generation " 

Je pense que ces motifs sont inchaa Allah suffisants pour mettre en 
evidence qu'Allah ne nous a rendu obligatoire de suivre les 
Compagnons que pour ces particularites importantes. 
II incombe a tous les musulmans de les prendre en consideration et de 
savoir l'interdiction de les faire tomber comme les gens de l'innovation 
(religieuse) et de l'egarement l'ont fait comme on peut l'entendre de 
leur bouche ou le voir de par l'etat dans lequel ils se trouvent. 
Le fait de revenir aux pieux predecesseurs c'est revenir a ce sur quoi ils 
etaient dans leur croyance, leur adoration, leur comportement, leurs 
transactions et leur gestion ; ce sur quoi ils etaient unanimes il est 
obligatoire de le prendre ; et ce sur quoi ils ont diverge on regarde et on 
prend l'avis le plus fort. 



Cheikh Mohammad Al-lmam. 



L'imam Ach-Chafi'i repondit lorsqu'il fut questionne sur les paroles des 
Compagnons lorsqu'elles divergent sur un point : 
"Nous en suivons ce qui est conforme au Coran ou a la Sunnah ou a 
l'unanimite ou ce qui est le plus correct en termes d'analogie". 



j$i*j ja^\ i}jisj j^lia j£>SM j^>j Oljlw ^o» jl*- c£^} :<Jto J^ lg^-i*>j 

*ij cJbUaJl {UJlP j^ J& i?b-f JL3 &\ <jfj ^JLi *^ JT JiP ill t>f IjJlxJ 

: J\*3 J 13 IJl^Jj jJUxJl Jby *ij JJUjJl «Ju* ^» ^^ J***)l JIp 4^>tAJ SjJi3 

}. dLiJiJ ^*U-lj ill V] *ii V *l\ ^13} 

). J**Jl JJ JUJl : ub) : (210/1) (JUJl olsT) ^ ill «u^-j cS)^ 1 J^ 

JUIl ^j krbJl JJ»f Ui 4WI APj-^ Ju Jip %juLa *-gJUp OlT^lj <u I^JU*» 

^ J^^ s-Uiij j^xJij t teLo J^^ a-Ji r^ 

Les details de l'attachement a Allah et au cable d' Allah : 



Le cramp onnement a la Religion d'Allah se concretise pour le 
musulman par des choses importantes qui sont les suivantes : 

1-Donner de l'importance a la science de la Legislation de 
1' Islam : 



La communaute de 1' Islam est une communaute qui a recu 

un message celeste et une Legislation Divine, Allah a cree 

les gens pour qu'ils l'apprennent et l'enseignent. 

La (traduction du sens de la) parole d'Allah dit : 

"Allah qui a cree sept cieux et autant de terres. Entre eux 

(Son) commandement descend, afin que vous sachiez 

qu'Allah est en verite Omnipotent et qu'Allah a embrasse 

toute chose de Son Savoir". 

Sourate At-Talaq v. 12. 

La communaute de l'lslam n'a de capacite d'appliquer 

quelque chose de cette revelation qu'apres avoir appris. 

La (traduction du sens de la) parole d'Allah dit : 

"Sache done qu'en verite il n'y a point de divinite a part 

Allah et implore le pardon pour ton peche". 

Sourate Mohammad v 19. 

L'imam Al-Boukhari qu'Allah lui fasse misericorde a, dans 

son Authentique "Livre de la science avant la parole et 

Taction", utilise ce verset comme preuve. Il est done 

obligatoire pour chaque musulman et chaque musulmane 

d'apprendre ce qu'Allah leur a rendu obligatoire de faire 

comme actions sinon il y aura dans leurs actions ce qu'Allah 

n'a pas legifere; le besoin d'apprendre la science islamique 

est done bien grand. 

L'imam Ahmad qu'Allah lui fasse misericorde a dit : 



"Les gens ont besoin de la science comme ils ont besoin de 
pain et d'eau car la science on en a besoin a chaque moment 
et le pain et l'eau on en a besoin chaque jour. 



^\TdLijJl3 J#?Jl jk^-j iuJlj olsSOl Jbu kda*j Siyto atojj 01 COjf 1% 

^x» U^ JTOi) : Jii (1/381-382) S^buJi jb ^bL* ^ ^i jji ^U)M 
J^jl 5j^j j^3 «ui fh Jij ^^j (J^t 5j^j ^ OTyUl jj jLaII Igj &\ 

9yp j& {£JA\ ?JUaJl J-o^b 4^-Jlaj dJj Jl*jl jJj ^Aj OUj^fb 4^>-JUi <U^wUj 

«U^ ciyJlj J o*?Jlj Oi^Jl ^ tejUwJlj ^aJlj jSC^Jb 4?-JLaj *ibJl JU)I 

^^jjj! JIp jli»)flj ^SOlj 2ui*J!j Ji*Jlj cJUlj jlSjJlj <Jb»Jlj kU)flj ^br^lj 

ruL^Jlj ^^m^ ^P j&6\j r-U^Jl j£&~3 43ljJlj ♦£> <W^JIj diL*) ki^fiJlj 

j^Jlj cijyuJb yH\$ k~*?Jb k**Jl «iij *^S^ OU^I JJbj *£Jbr jP 

t UpSM JIp dJL^Jlj s.VJjtA3 j*iilj U>jJlj j-^I jty ji ^^'j jSCuJl ^p 

j^ JjJUlj jJLftb*Jl jP j^'jP^'j J^aJU *l3jjlj ^Uaiib JlPjJl ^J (JJUaJlj 

jJ JjIaJIj u&bullj J-^ljxJlj iuSC-Jlj kJUkJlj JSjsJ'j Js^'j j-*-<0LJl 

^j ...j^jjl && fiLJ\ JJbj fb-jSft 5JL^?j jjOJljJl ^j j^LyJl ^Ui? JIp 
iyyji) Sj^j lapoj J^SM «^ ...Z~£jA\ JU3^lj Sij^uJl Jj^^l yLo 

Si tu veux en savoir plus sur la grande importance de la science du 
Coran et de la Sunnah et du danger de l'ignorance ecoute done la 



parole de 1'imam Ibn Al-Qayyim qu'Allah lui fasse misericorde dans 
son livre Miftahou dari asa'adah : La cle de la demeure du bonheur v.l 
pages 381-382 : 

"Chaque attribut de l'adorateur dont Allah a fait l'eloge dans Le Coran 
est le fruit et le resultat de la science et chaque blame qui lui a ete fait 
n'est que le fruit et le resultat de l'ignorance: Allah a fait l'eloge de sa 
Foi et elle est le capital de la science et son cceur, Allah a fait son eloge 
aussi pour ses actions vertueuses qui sont les fruits de la science et II a 
fait son eloge pour son remerciement, sa patience et sa competition 
pour faire le bien et son amour d'Allah et sa crainte d'Allah et son 
esperance et son repentir et sa sagesse et son respect et son intelligence 
et sa raison et sa pudicite et sa generosite et leur preference qu'ils ont 
pour d'autres qu'eux-memes et leur conseil et leur misericorde envers 
les gens et leur douceur et le fait qu'ils abaissent pour les gens l'aile de 
l'humilite et leur pardon des erreurs et leur clemence envers les fautifs 
et leur bonte envers tous et leur repoussement du mal par ce qui est 
meilleur et leur enjoignement au bien et leur reprobation du mal et leur 
patience quand il le faut et leur acceptation et leur douceur envers les 
allies d'Allah et leur durete envers Ses ennemis et leur veracite en tenant 
les promesses et la tenue de leurs engagements et leur eloignement des 
ignorants et leur acceptation lorsqu'ils sont conseilles et leur certitude et 
leur placement de la confiance en Allah et leur apaisement et leur calme 
et leur preservation des liens et leur compassion mutuelle et l'equite 
dans leurs paroles, leurs actions et leurs comportements et leur force 
dans la mise en application de l'ordre d'Allah et la clairvoyance dans Sa 
Religion et l'acquittement du droit d'Allah et leur extraction du droit 
d'Allah de ceux qui ne veulent pas s'en acquitter et leur appel a Lui et a 



N.d.t : Caractere de quelqu'un de pudique. Larousse. 



Son agrement et a Son paradis et leur mise en garde contre les voies des 
gens de l'egarement et leur mise en evidence du chemin de l'egarement 
et de la situation de ceux qui l'empruntent et leur enjoignement a la 
Verite et leur enjoignement a la patience et leur incitation mutuelle a 
nourrir le pauvre et leur obeissance aux parents et leur preservation des 
liens de parente et leurs salutations a tous les croyants et d'autres 
comportements encore parmi les nobles comportements car ces 
comportements et similaires sont les fruits de l'arbre de la science". 

Fin de citation d'Ibn Al-Qayyim. 



, j* u,j A^Jb 4j JUIt :U-aJ^-f :d\s>jj J-^SM <J <u aljj JU)I Ulj) 

f\&~% (% JU31 <&b ^b ^Ijj ^lill gjJlj... iDb^ y <&1 2L^> o^rjl oJLa)I 

j-Loif ^P OjAj^y Aljdf Jb U)) :JL»j «uU <&l J-^ Jj*ojJl Jja) ...iLPj-SJl 

JUJ1 y> <b JbJl J»?i ((J ^L^-fj <&b j^SCjlP^ ,Jl 4Wlj I4J jt&jh 

La science de la Religion de l'lslam a laquelle nous appelons est de deux 
types : 

Cheikh Al-Islam Ibn Taymiyyah a dit: 

"A la base par science on veut dire deux choses : 



La premiere : 

La science d' Allah Lui-Meme et de ce qu'Il a comme Attributs de 
Majeste et de Noblesse et de ce qu'indiquent Ses Noms qui sont les plus 
beaux ; cette science si elle est enracinee dans le cceur elle rend 
obligatoire la crainte d'Allah et ce sans aucun doute. 

La deuxieme : 



On veut dire par science d'Allah la science des jugements de la 
Legislation et ce en raison de la parole du Messager d'Allah 

"Qu'en est-il de certains qui s'abstiennent de choses que je fais ! 

Par Allah ! Je suis le plus savant d'Allah de vous tous et celui qui le 
craint le plus". 

Le Messager d'Allah ^JL j ■ds- ii\ J^ a done decrete la science d'Allah 
comme etant la science de Ses jugements". 

Fin de citation.